Programme Quartier 21

Le programme Quartiers 21 est un programme de subvention de la Direction de la Santé publique de la ville de Montréal s’inspirant des Agendas 21 de l’ONU. Il a pour but de soutenir et de financer des projets locaux de développement durable menés par un organisme à but non-lucratif du milieu afin d’encourager la lutte contre les changements climatiques à niveau communautaire et local.  

En 2014, VertCité a déposé un projet nommé « Du fil vert pour tisser Chameran » en partenariat avec la RUI Chameran-Lebeau afin de travailler spécifiquement la problématique du manque d’espaces de rencontre dans ce quartier de Saint-Laurent, secteur densément peuplé. Le projet a débuté en 2015 et se terminera en 2018.

Né de consultations avec le milieu, le projet vise à améliorer le cadre bâti en créant un réseau d’îlots verts. Résidents, entreprises, institutions, organismes communautaires, tous seront mis à contribution tout au long du processus afin que ce réseau d’espaces de rencontre reflète les désirs des habitants et travailleurs du quartier.

Ces îlots verts seront reliés entre eux par « un fil vert » : un circuit de transport actif sécuritaire et balisé, qui répondra par le fait même aux besoins de mobilités des résidents.À ce réseau viendront se greffer des actions d’appropriation des espaces par les résidents et les travailleurs, ainsi que des outils permettant de faciliter la gestion des matières résiduelles.

La somme des initiatives développées dans le cadre du projet « Du fil vert pour tisser Chameran » vise entre autres l’amélioration de la qualité de l’air, la réduction des gaz à effets de serre et la protection de la biodiversité et des espaces verts, le tout en pratiquant une gestion responsable des ressources. L’amélioration de la qualité de vie des résidents et la création de liens solides entre différents secteurs d’activité

Un projet ouvert à la communauté!

Nous souhaitons que le Quartier 21 soit un projet ouvert et à ce titre nous encourageons tous les citoyens y compris les citoyens corporatifs (entreprises, institutions, organismes) du secteur Chameran-Lebeau souhaitant s’investir pour améliorer le quartier à nous contacter ( [email protected] )

un_fil_vertun_fil_vert2

Plan d’action 2015-2018

Objectif 1 : Verdissement et lutte aux îlots de chaleurs

Réaliser un réseau d’ « îlots verts » par des projets d’agriculture urbaine avec les citoyens, des mini-parcs conviviaux et des actions de verdissement ciblées pour encourager la lutte aux îlots de chaleur.

  • Aménagement d’un réseau de «mini-parcs» dans le quartier. Conceptualisés à partir de la mobilisation citoyenne du milieu, ces mini-parcs devront répondre aux besoins des citoyens et s’ancrer sur des espaces publics et privés.
  • Mettre en place des projets d’agriculture urbaine connectés aux « îlots verts » impliquant des citoyens.
  • Lutte contre les îlots de chaleur à travers l’implantation de bacs verts d’agriculture.

 

Objectif 2 : Transports actifs

Faciliter l’essor du transport actif dans le quartier en reliant le réseau d’îlots verts.

  • Établir des « Corridors sans soucis » balisés pour les piétons reliant les îlots verts du quartier, ainsi que certains endroits stratégiques pour les piétons, comme les écoles.
  • Encourager les déplacements cyclistes à travers une signalisation efficace ainsi que la bonification des infrastructures cyclistes, notamment l’installation de support à vélo et d’une borne de réparation libre-service.
  • Publication de carte promouvant les itinéraires urbains connectant les îlots verts.

 

Objectif 3 : Appropriation des espaces

Faciliter l’appropriation des espaces communs.

  • Favoriser la prise en charge de la propreté des espaces publics par les citoyens à travers des campagnes d’appropriation de l’espace.

 

Objectif 4 : Gestion des matières résiduelles

Créer des conditions favorables pour une saine gestion des matières résiduelles du quartier.

  • Implanter des habitudes de collectes des Technologies de l’Information et des Communications (TIC) par des collectes itinérantes ainsi que des points de chute de proximité permanents.
  • Implanter des habitudes de compostage dans le quartier, notamment à travers l’installation de compost de jardin aux bénéfices des projets d’agriculture urbaine.